L'ombre du vent - Carlos Ruiz Zafon

L'ombre du vent

5 étoiles
L'histoire
Dans la Barcelone de l'après-guerre civile, "ville des prodiges" marquée par la défaite, la vie est difficile, les haines rôdent toujours. Par un matin brumeux de 1945, un homme emmène son petit garçon - Daniel Sempere, le narrateur - dans un lieu mystérieux du quartier gothique : le Cimetière des Livres Oubliés... [Résumé de l'éditeur]

Mon avis
Et voilà ! Un billet de plus sur le très fameux L'ombre du vent de Carlos Ruis Zafon. Tout a été dit sur ce livre et je ne reviendrai pas sur les histoires entremêlées, déjà cultes, de Daniel Sempere, de Juliàn Carax et d'un Barcelone sublimé.
L'ombre du vent est un peu plus qu'un roman, c'est un chef d'œuvre et presque déjà un classique. C'est sans doute une livre qui sera étudié prochainement dans les écoles. La qualité du récit est à la hauteur de sa popularité (douze millions d'exemplaires vendus à travers le monde). Le niveau d'écriture est vraiment élevé, les petites phrases qui sonnent comme des maximes et ponctuent le roman font mouche à tous les coups. La qualité de la traduction française est remarquable et le vocabulaire choisi. L'auteur est assez subtil pour nous surprendre tout au long du roman et mêler avec talent les genres littéraires. L'ombre du vent commence comme un récit initiatique et se mue tour à tour en histoire d'amitié, d'amour, en polar, en enquête, en conte fantastique... On passe ainsi de Cent ans de solitude, aux contes d'Egar Allan Poe en passant par les romans d'apprentissage du XIXème siècle.
Alors pourquoi pas un coup de cœur me direz-vous. C'est sans doute le contrecoup d'une si bonne presse : je m'attendais tellement à lire un très grand roman que je n'ai pas été surprise...

Citations
 Je suis de la vieille école, vous comprenez, et obéir à son père, même s'il est un âne, c'est sacré.
La difficulté n'est pas de gagner de l'argent, se lamentait-il. La difficulté est de le gagner en faisant quelque chose qui en vaille la peine.
L'un des pièges de l'enfance est qu'il n'est pas nécessaire de comprendre quelque chose pour le sentir. Et quand la raison devient incapable de saisir ce qui se passe autour d'elle, les blessures du cœur sont déjà trop profondes.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.quartier-livre.fr/trackback/45

Haut de page