Certaines n'avaient jamais vu la mer - Julie Otsuka

certaines

3 étoiles

L'histoire
Au travers de ce court roman, Julie Otsuka nous fait connaitre le destin souvent ignoré de ces jeunes femmes japonaises qui ont tout quitté pour venir épouser un homme japonais totalement inconnu mais travaillant sur le sol américain. Julie Otsuka s'attache dans " Certaines n'avaient jamais vu la mer " à nous dévoiler la multitude de trajectoires empruntées par ces femmes plus ou moins chanceuses, plus ou moins fortes, plus ou moins heureuses.

Mon avis
La particularité de ce roman réside dans sa narration qui ne s'attache à aucune femme en particulier (sans doute pour bien faire comprendre au lecteur que l'on parle ici d'abord et avant tout de l'histoire d'un peuple) mais privilégie les pronoms personnels pluriels et les articles indéfinis.

A l'image d'une longue litanie, le début est surprenant (voire même prenant) et puis rapidement cela devient répétitif, totalement déshumanisé. Cette longue série de phrases impersonnelles qui annihile toute émotion ne m'a laissé aucune chance de m'impliquer dans ce bout d'histoire qui aurait pu être si passionnant.

Citations
Certaines d'entre nous n'avaient mangé toute leur vie durant que du gruau de riz et leurs jambes étaient arquées, certaines n'avaient que quatorze ans et c'étaient encore des petites filles. Certaines venaient de la ville et portaient d'élégants vêtements. (…) Certaines descendaient des montagnes et n'avaient jamais vu la mer.
 

Notes
Cette lecture a été faite dans le cadre du Grand Prix des lectrices de ELLE 2013.

 

Elle2013

Récompenses
Ce livre a reçu le Prix Femina Etranger 2012.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.quartier-livre.fr/trackback/124

Haut de page