L'architecte du sultan - Elif Shafak

les oliviers du negus

4 étoiles

L'histoire
Istanbul, seizième siècle. Jahan, jeune garçon en fuite débarque avec un éléphant blanc qu’il doit offrir au sultan Soliman le Magnifique. Seul dans une ville inconnue, il devient peu à peu un enfant de la cité et bâtit sa vie autour de l’éléphant et de son goût pour l’architecture.

Mon avis
L’architecte du Sultan se balade entre conte des mille et une nuits et récit initiatique. Agréable à lire, foisonnant et bien documenté, ce roman d’Elif Shafak (Soufi, mon amour, Lait noir ou la batârde d’Istanbul) est un roman riche de mille anecdotes et histoires imbriquées. On y rencontre une multitude de personnages censés, sans doute, évoquer la vie grouillante et cosmopolite d’Istanbul à cette époque.

Le roman aurait cependant gagné en intensité en limitant les anecdotes et en étoffant un fil rouge parfois ténu. Certains personnages, certaines histoires auraient, à mon sens, mérité quelques détails supplémentaires : les amours contrariées de Jahan, la vie et les massacres du Palais… alors que d’autres semblent perdre le lecteur dans un dédale de détails…

Citations
A quelle allure les choses changeaient, jusqu'où les gens pouvaient tomber, et de quelle hauteur ! Y compris ceux qu'il aurait crus hors d'atteinte. Ou peut-être, justement ceux-là. Comme s'il existait deux arcs invisibles : avec nos paroles et nos actes nous montons; avec nos paroles et nos actes nous descendons.

notes

Il est étonnant que le titre français du roman soit L’architecte du sultan, ce qui ne correspond pas vraiment au sujet principal du livre, d’autant que le titre original est The Architect’s Apprentice.

Un grand merci à Babelio et aux Editions Flammarion pour m'avoir permis de découvrir ce livre.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.quartier-livre.fr/trackback/136

Haut de page