Baguettes chinoises - Xinran

Baguettes chinoises

3 étoiles
L'histoire
Sœurs Trois, Cinq et Six n'ont guère fait d'études, mais il y a une chose que leur père leur a apprise : les femmes sont comme des baguettes, utilitaires et jetables alors que les hommes sont des poutres solides qui soutiennent le toit d'une maison. Parties de leur lointaine campagne pour chercher du travail à Nankin, les trois sœurs vont faire le preuve de leur détermination et de leurs talents, et leur père sera bien obligé de réviser sa vision du monde. [Résumé de l'éditeur]

Mon avis
C'est en cherchant un écrivain commençant par la lettre X pour mon challenge Babelio que je suis tombée sur Xinran, auteure chinoise. J'ai donc abordé Baguettes Chinoises sans a priori. Si j'ai beaucoup apprécié le côté sociologique du roman, je suis plus réservée sur son côté conte de fées.
En effet, l'histoire de ses trois très jeunes filles quittant leur campagne pour prouver à elle-même comme à leur entourage qu'une fille vaut bien un garçon est une bonne idée de départ plutôt bien exploitée. On s'intéresse très vite à la diversité de leur personnalité et leur parcours dans une grande ville.... L'auteure place habilement tout au long du récit, une description des différentes facettes de la Chine et nous explique le contexte culturel dans lequel ses jeunes filles ont baigné toute leur enfance.
Cependant, le fait que tout sourit à ces jeunes filles très inexpérimentées et un peu gauches m'a paru peu réaliste, comme une fable qu'on aurait embellie pour gommer les aspérités. De plus, le style quoique extrêmement facile à lire m'a semblé un peu maladroit par moment.
Au final, une lecture sympathique qui a le mérite de faire connaitre la difficile condition féminine dans une Chine tiraillée entre traditions et modernité.

Citations
Toi qui étudies la sociologie, ne t'est-il jamais venu à l'esprit que le pouvoir dont jouissait Mao ne puisait pas sa force dans le culte de la personnalité, mais dans cette soif éperdue de croire en quelque chose ? Ce peuple inculte, qui s'échinait à travailler la terre pour survivre, avait besoin d'un Dieu qui régisse l'univers, d'un Dieu capable de rendre la précarité de sa vie plus supportable


Rendez-vous sur Hellocoton !

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.quartier-livre.fr/trackback/79

Haut de page