Belle Famille - Arthur Dreyfus

belle famille

3 étoiles

L'histoire
«Madec se dirigea vers la cuisine pour chercher un couteau à pointe fine. Comme s'il était surveillé, il s'interdit la lumière. L'obscurité ne faisait pas disparaître les formes, mais les couleurs. Est-ce ainsi que voyaient les gens dans les vieux films? L'enfant ouvrit le tiroir à ustensiles.»
Ensuite un peu de bruit, et beaucoup de silence. [Résumé de l'éditeur]

Mon avis

Belle Famille est un roman très "actuel" : une base classique qui part très vite dans le glauque et le malsain. L'histoire de Belle Famille fait indéniablement penser à l'affaire Madeleine McCann: la disparition d'un enfant dans une résidence de vacances, l'absence totale d'indices et la l'emballement médiatique.
L'interprétation qu'en fait Arthur Dreyfus est percutante, dérangeante et non dénuée de talents. Le personnage de la mère froide et indifférente à sa progéniture est particulièrement bien évoqué bien qu'il soit difficile de s'y attacher.

Si Arthur Dreyfus a sans conteste des talents pour l'écriture, il semble que ce roman souffre de ses excès : trop de glauque, trop de surenchère (mais que vient faire le Pape dans cette galère ?).

Au final, un roman bien écrit, truffé de bonnes idées mais qui en fait un peu trop et qui touche des domaines sensibles (la disparition d'enfant, l'amour maternel...) et qui, à ce titre, met mal à l'aise et laisse un goût amer.

Notes
Cette lecture a été faite dans le cadre du Grand Prix des lectrices de ELLE 2013..

Elle2013

Rendez-vous sur Hellocoton !