Un père idéal - Paul Cleave

Un père idéal

3 étoiles
L'histoire
Jack Hunter a longtemps été un bon époux et un père idéal. Un homme bien sous tous rapports, hormis cette petite manie secrète et discutable : le meurtre violent de prostituées. Vingt ans plus tard, Edward est à son tour devenu un citoyen modèle. Comptable sans histoire dans un cabinet d'avocats de la ville, il a tout fait pour oublier et faire oublier ses sombres origines. Mais le jour où sa femme est sauvagement assassinée, c'est vers son père, derrière les barreaux, qu'il va se tourner pour prendre conseil... L'instinct de tueur est-il héréditaire ? [Résumé de l'éditeur]

Mon avis
Il y a dans Un père idéal quelques passages réjouissants, pas mal d'actions et une bonne idée en guise de fil rouge : l'instinct de tueur est-il héréditaire ?
J'ai adhéré au ton détaché et légèrement cynique qui accompagne cette description sans concessions d'une société néo-zélandaise en perdition. J'ai également aimé les interrogations de Jack Hunter sur son rapport avec son père et la prédestination de ses choix.
Cependant, le roman souffre de quelques longueurs et d'une avalanche de violence parfois inutile. Je me suis lassée assez vite des bains de sang et des courses poursuites à répétitions.
Au final un polar honnête mais pas aussi réjouissant que je le pensais à la lecture des critiques élogieuses lues ici et là. De plus, j'ai trouvé et c'est un point important, qu'il y avait un côté "Dexter" dans Jack Hunter (le jeune homme rangé en qui sommeille un serial killer sanglant) mais nettement moins bien exploité que dans la série américaine.


Rendez-vous sur Hellocoton !

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.quartier-livre.fr/trackback/90

Haut de page